lundi 17 février 2014

Docteur Sleep de Stephen King


Danny Torrance a grandi. Ses démons aussi... Hanté par l'idée qu'il aurait pu hériter des pulsions meurtrières de son père Jack, Dan Torrance n'a jamais pu oublier le cauchemar de l'Hôtel Overlook. Trente ans plus tard, devenu aide-soignant dans un hospice du New Hampshire, il utilise ses pouvoirs surnaturels pour apaiser les mourants, gagnant ainsi le surnom de "Docteur Sleep", Docteur Sommeil. La rencontre avec Abra Stone, une gamine douée d'un shining phénoménal, va réveiller les démons de Dan, l'obligeant à se battre pour protéger Abra et sauver son âme... 



MON AVIS:


Je dois avouer ma honte: je n'ai pas lu Shinning ("shame on me !!!" Par contre j'ai vu le film, donc j'ai une petite idée du sujet !)

Autant le dire tout se suite: Docteur Sleep m'a donné trèèèèèès envie de remédier à cela !

Déjà, avec 22/11/63, j'avais passé des heures de lecture purement sensationnelles, mais alors là, on est encore un cran au-dessus !

Du très grand King ! Un roman d'horreur extraordinaire, très réussi. Danny Torrance a bien grandi, ses pouvoirs sont toujours là... Ses démons aussi...
Il va les combattre avec courage... Et les enfermer dans une boîte très spéciale...
Et puis il y a Abra... La gentille petite Abra qui a du bien faire flipper ses parents quand on y réfléchit !!!! Elle en fait des trucs surnaturels avec ses pouvoirs ! Elle est encore plus puissante que Danny...

Et puis surtout, il y a le Noeud Vrai...
Des méchants très méchants...
Des êtres démoniaques dont la chef, Rose Claque est un cauchemar vivant (je pense encore à la description que King en fait... Mon Dieu comme je serais terrifiée si j'avais lu ça ado !)
D'ailleurs, j'ai compris en refermant le livre que c'est de sa version "présentable" qu'il s'agit sur la couverture, au travers de la "vapeur".....

Quoi qu'il en soit, inutile d'en dire plus:

Vous aimez KING ? Vous allez adorer son Docteur Sleep !!!!




mercredi 12 février 2014

22/11/63 de Stephen King

Imaginez que vous puissiez remonter le temps, changer le cours de l’Histoire. Le 22 novembre 1963, le président Kennedy était assassiné à Dallas. À moins que… 
Jake Epping, professeur d’anglais à Lisbon Falls, n’a pu refuser d’accéder à la requête d’un ami mourant : empêcher l’assassinat de Kennedy. Une fissure dans le temps va l’entraîner dans un fascinant voyage dans le passé, en 1958, l’époque d’Elvis et de JFK, des Plymouth Fury et des Everly Brothers, d’un taré solitaire nommé Lee Harvey Oswald et d’une jolie bibliothécaire qui deviendra le grand amour de Jake, un amour qui transgresse toutes les lois du temps.
Avec une extraordinaire énergie créatrice, King revisite au travers d’un suspense vertigineux l’Amérique du baby-boom, des « happy days » et du rock and roll.


MON AVIS:


Je n'avais plus lu du King depuis bien longtemps !

Et je dois avouer que quand j'ai eu le livre en main, le nombre de pages (944) m'a un peu effrayée...

Et pourtant, une fois entamé, plus moyen de le refermer ! J'en ai eu, des valises sous les yeux, que dis-je, des soutes à bagages sous les yeux !!!!! Tellement j'ai lu tard pour vivre au rythme de Jake/George.

Un personnage attachant. Un homme bon, courageux et curieux qui va vivre la plus incroyable aventure qui puisse être donnée de vivre:
un voyage dans le temps pour empêcher le crime de Kennedy...

Mais sachant qu'un battement d'aile de papillon peut déclencher une tornade à l'autre bout du monde, que va-t-il se produire si Kennedy reste en vie ? Quel sera le prix à payer ?

Ce roman, documenté et réfléchi est une pure pépite (ou plutôt un lingot, vu le poids !)
On y vit l'Amérique des fifties/sixties, le monde n'est encore pas "hyperconnecté" et l'on y vit, Jake le démontrera, très bien sans portable, ordi, internet, console....
D'ailleurs je trouvais sa vie dans la passé si belle et "simple" que j'étais envieuse: de la vie, de la vraie, sans toutes les fioritures qui nous accablent à l'heure actuelle.
Mais (ben oui, il faut bien qu'ily ait un "mais") le retour de baton est plutôt violent: une telle intrusion dans le passé ne peut pas rester impunie...

Ce livre est un énorme coup de coeur: je suis ravie d'avoir renoué avec le King, il est au sommet de sa gloire et je souhaite lire encore et encore et encore sa prose à l'avenir, quel que soit le nombre de pages !

mardi 11 février 2014

Puzzle de Franck Thilliez

Ilan et Chloé sont spécialistes des chasses au trésor. Longtemps, ils ont rêvé de participer à la partie ultime. Celle de ce jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, seulement le nom : Paranoïa.

Le jour venu, ils reçoivent enfin la règle numéro 1 : Quoi qu'il arrive, rien de ce que vous allez vivre n'est la réalité. Il s'agit d'un jeu.

Suivie, quelques heures plus tard, de la règle numéro 2 : L'un d'entre vous va mourir.

Quand les joueurs trouvent un premier cadavre, quand Ilan découvre des informations liées à la disparition toujours inexpliquée de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à établir.

Paranoïa peut alors réellement commencer...


MON AVIS:

Comme toujours, Franck Thilliez a ce talent de réussir à maintenir en haleine ses lecteurs au fil d'un récit angoissant.
J'ai été happée par ce livre: pas de répit; tout comme les personnages, on se fait prendre au jeu... On est prisonnier de Paranoïa, on se demande qui est le plus fou parmi ces personnages: Ilan et ses petits "camarades", moi, l'auteur ?????

J'avais des images de film d'épouvante plein la tête au cours de la lecture...
J'avais la sensation d'être dans des trucs genre "Saw", ou bien "Rec"... J'avais des visions de bâtiments abandonnés, froids, gigantesques, délabrés, mais surtout hantés....
Comme si j'étais plongée dans un de mes pires cauchemars !

Bref, tout cela pour vous dire que j'ai frissonné avec Puzzle !

Pourtant, vers la fin, j'ai eu un pressentiment: certaines choses sont prévisibles... Et pourtant, cela n'a pas nuit une seule seconde au plaisir que j'ai pris à dévorer ce pavé !



SVP Mr Thilliez: je voudrais plein plein de pages en plus la prochaine fois !