mercredi 27 juin 2012

Juste une ombre de Karine Giébel

Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde.
Tu manipules? Tu deviendras une proie.
Tu domines? Tu deviendras une esclave.

Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t’imposer dans ce monde, y trouver ta place.
Et puis un jour…
Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi.
À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche.
Juste une ombre.
Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré.
On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres.
On t’observe jusque dans les moments les plus intimes.
Les flics te conseillent d’aller consulter un psychiatre. Tes amis s’écartent de toi.
Personne ne te comprend, personne ne peut t’aider. Tu es seule.
Et l’ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos.
Ou seulement dans ta tête ?
Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard…

Tu commandes? Apprends l’obéissance.
Tu méprises? Apprends le respect.
Tu veux vivre? Meurs en silence...



Mon avis:

Un livre de Karine Giébel, ça s'achète "les yeux fermés" ! Pas besoin de lire le 4ème de couverture: c'est une valeur sûre. Elle signe une fois de plus un roman monumental: elle mène le lecteur par le bout du nez, le fait trembler, le fait douter, JUSQU'AU BOUT !!!

Incroyable !

Style acéré, phrases courtes et assassines. Karine Giébel taille dans le vif. Elle malmène ses personnages, ils n'en sont que plus attachants.

On se prend d'"affection" pour la pauvre Cloé dont on ne sait plus que penser: est-elle parano ou dit-elle la vérité ? Cette "Ombre" existe-t-elle vraiment ?

Alex, l'inspecteur qui a un coeur "gros comme ça" mais qui le cache bien sous ses airs d'ours et sous sa tristesse incurable... Un sacré gars en réalité...

On les aime ces deux là ! (Et ils s'aiment tant eux aussi... Brrrr, quand je pense à ce qu'il leur arrive...)
Karine Giébel sait quoi faire pour nous rendre accro. Mais elle sait aussi rester dans le thriller et dans l'horreur... L'histoire ne fait qu'empirer, l'espoir s'amenuise jusqu'à n'être plus qu'un lointain souvenir... 
Ces personnages qu'on apprécie tant souffrent sous nos yeux. On a peur pour eux (et on sait qu'on a raison d'avoir peur.....!)

Toutefois, j'aurais presque noté, pour une fois,presque comme un soupçon optimisme sur la fin (mais alors la fin de chez la fin, genre les 2 dernières pages quoi !) Cet espoir lointain, qui revient et laisse présager que ça aurait presque pu se finir bien...
C'est dingue mais c'est presque "le plus gai" de tous les Giébel que j'ai lu !!!! (Les connaisseurs souriront, pour les autres: c'est le moment d'ouvrir un roman de Karine Giébel et de vous délecter de tant de noirceur........)

Pas besoin d'en faire des tonnes: ce livre est excellent, tout simplement ;)


2 commentaires:

  1. Il serait temps que je la lise ...
    Bises et bon WE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ho oui ! C'est une auteure incontournable dans le domaine du thriller ;)

      Supprimer