mercredi 29 février 2012

L'oeil de Pâques de Jean Teulé




Je trouve la couverture des Editions Julliard très belle et poétique. Celle de Pocket, que j'ai eu en main (merci ma Môman de me l'avoir prêtée !) est un peu plus... rèche ! 

Le centre du monde est à Calais, entre les falaises de craie et le trou dans le Channel.
Le centre d'un monde où passent les orbites de six planètes bien humaines. Pâques, beauté métisse venue d'Inde, joue le rôle du soleil. Chacune lui tourne autour, attiré par sa chaleur. Depuis la nuit des temps, ces planètes sont appelées à se percuter, pour faire jaillir des gerbes de bonheur lilas. Et pour que ce miracle advienne, un crime doit être commis.



Mon avis:

Si vous suivez mon blog, vous aurez constaté que je suis fan de Jean Teulé. 
Et cet opus m'a une fois encore plu mais surtout beaucoup surprise !

L'histoire commence à la naissance de notre planète ! Rien que ça ! Et quand on a lu le 4e de couverture, autant vous dire qu'on se demande "mais qu'est ce que c'est que ce délire ?"
Mais l'interprétation onirique, illustrée d'audacieuses métaphores, de la création de la Terre est si singulière et fantasque qu'on ne peut s'empêcher de tourner les pages pour comprendre où l'auteur veut nous emmener !

Le compte à rebours est donc lancé, depuis la nuit des temps jusqu'au crime sanglant qui va être commis un soir, à Calais.

Au fil des chapitres, une fois passés le déluge, le précambrien, le jurassique, Napoléon et compagnie, on rencontre les personnages du roman... Tous victime d'une vie qui leur a laissé une plaie ouverte, une interrogation, un vide...
Il y a la belle métisse Pâques, née d'une putain française en Inde, débarquée à Calais dans son enfance. En plus de ce lourd bagage "psychologique", elle a une particularité physique: un oeil sans iris ni pupille comme une sorte de gros oeuf lisse et rose... 
Il y a aussi le légiste capable en toute circonstance de faire la liste des souffrances endurées par un défunt, humain ou animal (au grand dam de la charcutière) !
Le commissaire qui ne supporte pas l'humidité, le vieux juge aux omoplates en ailes de papillon, l'animateur radio qui tague les murs, le chômeur sans le sou qui rêve d'un taxi Mercedes break diesel et sa femme infirmière ainsi qu'une vieille prof de chant Anglaise aux 27 verrous et qui collectionne les petites cuillères en or, vermeil ou argent...

Tout cet étrange petit monde est lié. Et ce n'est qu'à la fin de ce conte déjanté que le puzzle s'assemble enfin !
Pas très moral comme histoire !
L'assassin va s'en sortir avec les honneurs, aidés de profondes circonstances atténuantes et du bonheur qui va naître de la rencontre de tous les protagonistes...


Cela vous paraît étonnant ?
C'est bien plus que cela ! On a l'impression de lire un délire sans queue ni tête, un rêve fou qu'aurait eu un jour un auteur, et ça m'a plu !
Ce livre est très souvent critiqué en mal, il semble loin de faire l'unanimité parmi les écrits géniaux de Teulé... Et pourtant, il est comme une longue poésie, tout en phrases illustrées, habité par de petits personnages-pantins maltraités puis enfin libérés par leur propre créateur...


Ce livre est une sorte de délire d'artiste, à réservé aux amateurs "éclairés" qui sauront y porter le regard curieux, enthousiaste et attentif qu'il mérite...



4 commentaires:

  1. A l'occasion j'y jetterais un œil à Pâques ou à la Trinité ... J'aime pas quand je ne comprends rien ...
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. C'est du délire mais cela a un début et une fin, et somme toute, cela a du sens !

    j'y repense souvent à ce livre (c'est marrant ça, il ne m'a vraiment pas laissée indifférente !), à tous ces enjeux psychologiques auxquels sont confrontés les personnages, à tout ce qui se joue, toutes ces alliances inconscientes...

    En fait c'est "passionnant" à mon avis pour les amateurs de psycho et d'excentricités !!! ;)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour bonjour!!

    J'avais promis de te donner un avis dès que j'aurai lu l'oeil de Pâques, j'ai mis le temps mais ça y est voici le lien: http://histoiredecoupsdecoeur.over-blog.com/article-l-oeil-de-paques-113674830.html

    Comme toi toujours aussi fan de Teulé, et je pratique en sens inverse puisque je suis plutôt partie des livres plus récents pour découvrir ses premiers romans ensuite. Surprise mais ravie de la lecture de celui-ci (je me suis lancée grâce à ton article alors merci).

    JaneM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil de revenir partager ton billet ici, Merci JaneM ;)
      Je me permets de mettre ton blog en lien ici

      Supprimer