mercredi 22 février 2012

Genesis de Karin Slaughter


Quelqu’un l’a torturée… Torturée longuement…
L’ancien médecin légiste de Grand County, Sara Linton, travaille depuis trois ans dans un grand hôpital, à Atlanta, et essaie de reconstruire sa vie. Quand arrive aux urgences une femme très grièvement blessée, elle se retrouve plongée dans le monde de la violence et de la terreur.L'inspecteur Will Trent du Georgia Bureau of Investigation, dépêché sur les lieux, va découvrir que la patiente de Sara est la première victime d'un tueur sadique, d'un esprit dérangé.Retirant l'affaire à la police locale, Will et sa co-équipière Faith Mitchell vont traquer le tueur. Sara, Will et Faith — avec leurs propres blessures et leurs secrets — sont les seuls à pouvoir analyser le cerveau d'un tel détraqué et l'empêcher de perpétrer ses abominables meurtres.Karin Slaughter nous offre une fois de plus une intrigue impeccablement tissée, à la fois roman à suspense, polar psychologique et portrait cru de la vie de flic...


Mon avis:

J'ai lu ce "magnifique" pavé en un rien de temps tellement il est intense ! Mais surtout, je l'ai dévoré sans jamais avoir lu le 4ème de couverture !  En fait, c'est mon mari qui m'a conseillé de podcaster une émission entendue sur RTL: L'heure du crime du 02 février 2012 ou Stéphane Bourgoin spécialiste en criminologie et écrivain, parle notamment de David Parker Ray et Gary Heidnik et d'un livre inspiré de nombreux tueurs en série américains...
Ni une, ni deux, je podcaste et je me régale ! Mr Bourgoin est passionnant ! Et durant l'émission, avec Mr Pradel, ils parlent beaucoup de ce livre de Karin Slaughter: GENESIS...
Stéphane Bourgoin en parle tellement bien que je n'ai plus qu'une idée en tête: me le procurer au plus vite ! J'ai donc acheté le livre sans même lire le résumé (pas besoin de le lire, l'émission en a dit juste assez pour allécher le lecteur !)...

Et voila ! L'"affaire" est pliée en un rien de temps... Et je vous livre mes sentiments sur ce roman:

Une bombe !
Celles et ceux qui ont aimé "Le silence des agneaux" (j'en fait partie) seront ravis par cette sombre histoire.
Deux enquêteurs vont rechercher un ignoble tueur en série qui sévit depuis peu en Georgie. Les tortures subies par les victimes sont tout simplement innommables... C'est très gore et dérangeant car tout à fait réaliste... Brrrr ! ça me fait froid dans le dos rien que d'y repenser !

L'investigation est ensorcelante ! On avance pas à pas aux côtés de Will Trent et de Faith Mitchell. On a les mêmes doutes qu'eux, on partage leurs désillusions, leurs déceptions, leurs colères... C'est cela qui est excellent dans ce roman: l'enquête est parfaite: ni trop rapide, ni trop lente. On ne s'ennuie jamais. On se rend compte à quel point il est difficile de rentrer dans la tête d'un tueur, à quel point il est difficile de trouver des points communs à des victimes que tout semble opposer... Et pourtant, on sait qu'il y en a un !

C'est donc avec impatience et fébrilité que l'on démêle les noeuds de cette ténébreuse histoire avec Will et Faith...
Ces 2 là sont des êtres attachants par leur "simplicité". J'entends par là que ce ne sont pas de "supers" flics ! On n'est pas dans les Experts ni NCIS !!! Non, ce sont avant tout des humains avec leurs caractères, leurs petites manies, leurs secrets... Will, un géant balafré qui en impose et pourtant capable d'une empathie hors du commun même en présence de la pire ordure... Faith, petit bout de femme au sale caractère qui serait plus du genre à cogner avant de discuter.... Ces deux coéquipiers se complètent merveilleusement bien ! La vie ne leur à pas fait de cadeau, leur boulot ne leur en fait pas non plus ! Mais ils sont consciencieux et s'efforce de résoudre l'enquête avec rigueur...

D'autres personnages sont essentiels dans cette enquête: le docteur Sara Linton, écorchée vive par la vie, et Amanda Wagner, femme de caractère, la chef de service des agents spéciaux Trent et Mitchell au GBI (Georgia Bureau of Investigation).

Comme dans de nombreuses recherches de preuves, c'est un petit détail qui va faire toute la différence pour finir par permettre de confondre le meurtrier...
L'histoire de cet homme, ou plutôt la "genèse" de ce monstre, est terrifiante ! Et elle m'a beaucoup rappelé la lecture du livre de Stéphane Bourgoin où l'on trouve la "biographie" de célèbres serial-killers qui ont inspiré l'auteure Karin Slaughter. 

Tout est très fouillé: les personnages, les crimes, la victimologie et surtout l'enquête !
Je ne connaissais pas cette auteure, je suis conquise par son talent d'écriture et le travail de recherche qui va avec. Je n'hésiterais pas à me procurer d'autres de ses titres.

J'annonce donc un gros coup de coeur en ce début 2012 !!!



3 commentaires:

  1. J'ai également adoré cette oeuvre qui m'a été remis par Stéphane Bourgoin. Une écriture fluide, lente et démoniaque qui nous emmène jusqu'à ce dénouement explosif lors duquel tout se met en place, s'explique et nous refroidit telle une stalactite de glace qui s'enfonce d'un seul coup dans la nuque en nous répandant son eau gelée dans toutes les parties de notre corps.

    C'est du moins ce que ce roman m'a provoqué! Je retiens ton blog, j'aime bien tes chroniques. Tu peux également découvrir ma chronique sur ce roman sur mon blog. Bien à toi. Pascal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton avis donne envie de se le procurer en tout cas ^^. Si je le vois dans mon tour hebdomadaire à la fnac je risque de me laisser tenter.

      Supprimer
    2. Merci à vous de vos commentaires, j'apprécie beaucoup !

      à bientôt de vous lire ;)

      Supprimer