lundi 14 novembre 2011

Tag: le portrait chinois




Mon amie Didi a pensé à moi !!! Elle me cite afin que je réponde à ses questions pour me dévoiler sur la toile...
Sa première question me touche beaucoup, elle me fait sourire également, en souvenir de notre visite au Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne ;-)



1- Si tu étais une œuvre d'art contemporain  ?


Alors je serais "STRONGHOLD" de robert Kusmirowski, exposée à la Sucrière dans le cadre de la Biennale d'Art Contemporain de Lyon
Un espace clos, où l'on ne peut pas entrer, d'où l'on ne peut pas sortir... Un fouillis de livres, de matériel d'imprimerie, des étagères, du bordel, du mal rangé, du bien rangé....
Un peu comme mon esprit !
Oui, c'est ainsi que je vois le contenu de ma boîte crânienne ! à la "Kusmirowski" !!!




2- Si tu étais une chanson enquiquinante ?


Alors là, j'hésite !
Il y en a tellement des chansons qui prennent la tête !
Mais là, je tiens LA perle des trucs qui donnent envie de casser le matériel qui nous entoure: attention les oreilles, les ordis vont voler dans tous les sens !
Renée la taupe "Mignon mignon"........................



Non, ne me remerciez pas !     




3- Si tu étais un art martial ?


J'ai un peu pratiqué le JUJITSU dont j'aimais beaucoup apprendre les différentes clés et qui me semblait être une excellente méthode de "self défense"... De plus, ce que j'aime particulièrement dans les arts martiaux, c'est la notion de profond respect qui fait tant défaut dans notre société, l'esthétique permanent qui se dégage des moindres gestes, la sagesse de la pratique et des grands maîtres...


Toutefois, si j'étais un art martial, je serais l'AÏKIDO, surtout pratiqué à haut niveau avec les belles tenues, le sabre aussi parfois...



4- Si tu étais une muse ?

Je serais CALLIOPE , muse de l'éloquence, de la poésie épique, du "bien dit"...
Ses attributs sont, entre autres, une couronne d'or, un livre, une tablette......tiens ? ils avaient déjà des ipads à l'époque ? 




5- Si tu étais un personnage marrant ? 

Alors je serais une version féminine de Gaston Lagaffe !
Je me sens tellement gauche parfois ! Un bon boulet comme on les aime (ou les déteste aussi !) doté d'une mémoire de poisson rouge et de la vue perçante de la taupe....!







6- Si tu étais une bonne action ?

Je serais une action humanitaire pour le secours aux victimes de catastrophe. 











7- Si tu étais une soupe ?

Sans hésitation une Soupe d'ORTIES !
Légère et délicieuse, excellente pour la santé...

Dans une cocotte, mettre une belle poignée d'orties fraîches, quelques pommes de terre coupées en morceaux, quelques têtes d'ail, un ou deux bouillons de poule ou de légumes.
Laisser cuire à la vapeur une dizaine de minutes, mouliner, se régaler !
Quand je pense au prix auquel cette soupe est parfois vendue alors que les orties sont disponibles gratuitement dans la campagne !!!!



8- Si tu étais un texte de dictée ?

J'aime la langue française: je la trouve belle, et il n'est pas aisé de la manier sur le bout des doigts !

J'ai choisi des paroles de chanson...
J'ai pensé à MC Solaar dont je trouve les textes particulièrement recherchés et travaillés...





"Caroline" de MC Solaar

J'étais cool, assis sur un banc.
C'était au printemps.
Il cueille une marguerite : ce sont deux amants.
Overdose de douceur.
Ils jouent comme des enfants.
Je t'aime un peu beaucoup à la folie passionnément.
Mais à la suite d'une douloureuse déception sentimentale,
D'humeur chaleureuse, je devenais brutal.
La haine d'un être n'est pas dans nos prérogatives.
Tchernobyl.
Tcherno-débile.
Jalousie radioactive.
Caroline était une amie, une superbe fille.
Je repense à elle, à nous, à nos cornets vanille,
A sa boulimie de fraises, de framboises, de myrtilles,
A ses délires futiles, à son style pacotille.
Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur...
L'as de trèfle qui pique ton cœur...
L'as de trèfle qui pique ton cœur...
Caroline...

Comme le trèfle à quatre feuilles, je cherche votre bonheur.
Je suis l'homme qui tombe à pic... pour prendre ton cœur.
Il faut se tenir à carreaux.
Caro, ce message vient du cœur.
Une pyramide de baisers, une tempête d'amitié,
Une vague de caresses,
Un cyclone de douceur.
Un océan de pensées.
Caroline, je t'ai offert un building de tendresse.
J'ai une peur bleue.
J'suis poursuivi par l'armée rouge.
Pour toi j'ai pris des billets verts, il a fallu qu'je bouge.
Pyromane de ton cœur,
Canadair de tes frayeurs,
Je t'ai offert une symphonie de couleurs.
Elle est partie, maso, avec un vieux macho
Qu'elle avait rencontré dans une station de métro.
Quand je les vois main dans la main fumant le même mégot,
Je sens un pincement dans son cœur, mais elle n'ose dire un mot,
C'est qu'je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur...
L'as de trèfle qui pique ton cœur...
L'as de trèfle qui pique ton cœur...
Caroline...

Claude MC prend le microphone, genre love story raggamuffin
Pour te parler d'une amie qu'on appelle Caroline.
Elle était ma dame, elle était ma came, elle était ma vitamine,
Elle était ma drogue, ma dope, ma coke, mon crack, mon amphétamine,
Caroline...
Je repense à elle, femme actuelle, 20 ans, jeune et jolie.
Remet donc le film à l'envers, magnéto de la vie.
Pour elle, faut-il l'admettre, des larmes ont coulé.
Hémorragie oculaire.
Vive notre amitié.
Du passé, du présent, je l'espère, du futur,
Je suis passé pour être présent dans ton futur.
La vie est un jeu de cartes,
Paris un casino.
Je joue les rouges, cœur,
Caro...
Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur...
Caro


9- Si tu étais une pierre précieuse ?

Une émeraude, parce que cela rappelle la couleur de mes yeux !




10- Si tu étais une lettre ?

Je serais une lettre anonyme à quelqu'un que je n'aime pas ! Juste pour pouvoir me lâcher ! Un long et riche texte calligraphié de façon soignée, sans grossièreté, tout en finesse, en cynisme et en arguments fouillés... Avec une belle formule de politesse au bout, du genre: "Veuillez agréer, Untel, Unetelle, mes injures les plus sophistiquées..."
Oui, je sais... c'est pas beau une lettre anonyme, mais je suis sûre que rien qu'en écrire une ça doit faire du bien ! L'écriture a ce petit côté thérapeutique que j'adore...



11- Si tu étais un fil ?

Je serais un fil d'Ariane, toujours là pour retrouver son chemin...



12- Si tu étais un lieu ?

Le Périgord.

Parce que c'est beau,
Parce que c'est "nature",
Parce que ce n'est pas envahi de touristes,
Parce que les vaches y sont belles,
Parce qu'on y mange bien,
Parce que c'est plein de vieilles pierres, de vieilles églises,
Parce que j'adore cet endroit...




13- Si tu étais un peintre ?

Dali ! J'aime son grain de folie et son trait fin, précis et surréaliste...














Et maintenant, le plus dur reste à faire.....
Trouver du monde à tagguer !
Je ne suis pas une grande "surfeuse" sur la toile, mes contacts de blogs sont restreints !!!
Toutefois, je tente ma chance auprès des "cops" suivantes bien que je n'ai pas le souvenir d'avoir croisé des "tags" sur leurs sites:



Et si jamais elles ont le temps, je propose aussi à Dup et Phooka de Book en Stock de se prêter au jeu...

Voici donc une petite liste de question mûrement réfléchies....


Si tu étais....

1- un poème ?
2- un moyen de transport ?
3- une émotion ?
4- un magazine ?
5- un menu ?
6- une étoffe ?
7- une ville ?
8- une couleur ?
9- une matière enseignée au collège ?
10- un parfum/une odeur ?

Je laisse la main à celles (ou ceux) qui souhaitent répondre !


Et si personne ne veut ?

Ben tant pis !!!!!!










5 commentaires:

  1. Excellent !!!! J'adore !!! Je suis fan ;-)

    Pour ce qui est de ta question je me demande bien comment tu prononces : "STRONGHOLD" de robert Kusmirowski :O)

    Merci mon amie de t'être si agréablement prêté au jeu !

    Si tu fais une lettre anonyme un jour j'aimerais trop la lire, j'aime trop ton style !

    Bisous !

    RépondreSupprimer
  2. et je cliquerais pas sur la taupe ! Non mais oh hein bon :-)

    RépondreSupprimer
  3. La Dup elle dit "joker" :ratta:

    RépondreSupprimer
  4. Rhâââ ! Zut !
    pourtant, c'est amusant ;)

    RépondreSupprimer