mercredi 20 juillet 2011

Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes

Charlie Gordon, simple d’esprit, est le cobaye humain d’une expérience scientifique qui a montré des résultats prometteurs sur Algernon, une souris blanche. Au fil des comptes rendus qu’il rédige à l’attention des professeurs à l’origine du traitement, le lecteur suit l’accession à l’intelligence puis au génie de cet homme dont la perception du monde était jusqu’alors réduite. Le discours, minimal et truffé de fautes dans les premières notes, s’étoffe, la réflexion s’insère dans les écrits, se développe. Charlie découvre un nouvel univers, de connaissance mais aussi d’incompréhension, faute d’une maturité affective suffisante pour s’insérer dans ce nouveau monde. Jusqu’à ce qu’Algernon montre des signes de dégénérescence. Magnifique réflexion sur la perception, l’intelligence et la nature du bonheur, Des fleurs pour Algernon est un récit d’un réalisme émouvant, saisissant, une des plus belles pages de la science-fiction.


Eh bien ! Moi qui ne suis pas hyper fan de fiction j'ai adoré ce livre !
Il n'est pas tout neuf mais a magnifiquement bien vieilli ! Le récit colle parfaitement à notre époque. En effet, qui n'a pas rêver d'accroître son intelligence ?
Des chercheurs ont mis au point une technique qui fonctionne: ils l'ont appliquée sur la souris Algernon, reste à tester l'opération sur l'homme...
Charlie Gordon, simple ouvrier de boulangerie dont tout le monde rit à ses dépends, va tenter l'expérience, persuadé que grâce à l'intelligence il va se faire des amis...

Cela réussi au-delà de toutes les espérances: Charlie devient très vite de plus en plus intelligent. Il devient même beaucoup plus intelligent que tous chercheurs du labo qui l'examinent et le voient évoluer. Charlie est si intelligent qu'il peut maintenant tenir n'importe quelle conversation sur n'importe quel sujet... Il maîtrise tout à la perfection, fait lui aussi des recherches et des thèses, il parle un nombre de langues incroyables ! 
Il devient fier et hautain et montre son ennui lorsque les conversations ne sont plus à la hauteur de son esprit ! Les gens finissent aussi par le fuir parce qu'il n'est pas aimable....
L'ancien Charlie semble en permanence le guetter, l'observer avec ses yeux ronds et son sourire vide... Le nouveau Charlie sait qu'il a emprunté la vie de ce dernier et comprend, lorsqu'il voit dégénérer Algernon, que pour lui aussi l'expérience va se révéler réversible...

De cette géniale période de sa vie, Charlie ne gardera de véritable souvenir que sa petite "compagne" Algernon... 

Ce livre n'est pas qu'une fiction, c'est aussi une fable sur le comportement humain, les relations entre humains et l'incompréhension qui en découle par manque d'empathie la plupart du temps... Sans doute ne sommes nous pas assez tolérants les uns envers les autres pour pouvoir nous accepter tels que nous sommes ?
La question reste ouverte.....





6 commentaires:

  1. Un grand classique, à lire et à relire! ;)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai ce titre depuis des lustres sur ma PAL, mais je n'ai jamais eu vraiment l'envie de le commencer.
    Mais ton billet pourrait me faire changer d'avis... ;)

    RépondreSupprimer
  3. je crois qu'il existe également un film...
    du coup, je serais curieuse de voir ce que cela donne !

    mais je le répète: n'étant pas une accro de la SF, j'ai été charmé par ce bouquin ! et puis il est tout petit !!!! Lis le vite ;)

    RépondreSupprimer
  4. J'avais aussi énormément aimé ce livre qui est touchant et formidablement bien écrit.

    RépondreSupprimer
  5. oui, ce récit peut coller à n'importe quelle époque, il traversera les âges sans tomber dans la désuétude...

    RépondreSupprimer
  6. j'ai été bcp plus sensible à l'histoire qu'à l'écriture. Une belle découverte.

    RépondreSupprimer