samedi 27 novembre 2010

Meurtres pour rédemption de Karine GIEBEL

Encore une lecture passionnante...
Ce pavé de plus de 700 pages que Fleuve Noir a eu  la brillante idée de nous éditer en cette fin d'année alors qu'il était en rupture de stock depuis belle lurette, est un des romans qui m'aura la plus marquée depuis des années !
Je connaissais déjà la plume de Karine GIEBEL avec Terminus Elicius ainsi que Les morsures de l'ombre. Ce dernier m'avait fait froid dans le dos tant il était épouvantable jusqu'à la dernière ligne !
Cela m'a donc confirmé le fait que j'adore ce que cette dame écrit car elle sait tenir son lecteur en haleine. Sans compter que "le pire" dans ses romans, c'est que la narration a un arrière gout de biographie... Quel miracle nous donne cette horrible impression que cela s'est déjà déroulé quelque part ?
Dans Meurtres pour rédemption, il s'agit surtout des lieux jamais cités, juste signifiés par la première lettre du nom, comme pour rester anonyme et aveugle à toute la violence contenue dans les pages...

Meurtres pour rédemption c'est donc l'histoire de Marianne.
Marianne a 20 ans.
Elle a pris "perpèt'" pour meurtres... A 20 ans, son seul horizon est limité par les barreaux de sa geôle...
Marianne est violente, très violente, ce qui lui vaut de passer souvents de longs séjours en cellule d'isolement après avoir été rouée de coups...
Marianne est dépendante... de la drogue, des clopes, d'amour...
C'est son histoire au jour le jour que l'on apprend au fil des pages... On finit par s'attacher à elle parce que, malgré toute sa violence, toutes les horreurs qu'elle a commises, impossible de ne pas être dérangé par le "traitement" qu'elle reçoit...
Soigne-t-on le mal par le mal ?

Là n'est pas la question ! 
En tout cas, malgré les murs de la prison, on ne s'ennuie pas une minute avec Marianne, on est curieux de comprendre enfin pourquoi un tel titre, "Meurtres pour rédemption" ?
Quelle proposition malhonnête peut donc être faite à une jeune taularde de 20 ans pour qu'elle en espère une rédemption ?

Là non plus, on est pas déçu !
D'une main de maître, Karine GIEBEL nous en met plein la vue ! 
Ce bouquin est une claque magistrale ! 
Plus vrai que nature, Meurtres pour rédemption nous conduit dans les entrailles de la prison où tous les coups sont permis pour sortir son épingle du jeu... 
700 pages d'une violence dérangeante, de complot, de trahison, de déception, de vengeance...

Si vous avez le coeur bien accroché et ne craignez pas de verser quelques larmes, n'hésitez pas, foncez même, vous plonger dans la noirceur abyssale de l'esprit de Karine GIEBEL

6 commentaires:

  1. L'univers carcéral est une source d'insipration pour nombre d'auteurs et de scénaristes ! Le résumé me fait penser au film Le Prophète d'Audiard qui a eu beaucoup d'éloges ! Pour ma part je ne l'ai pas trop aimé... trop violent ...
    Même si je me doute que cette univers est âpre osons espérer que la prison c'est autre chose...
    Enfin pour le désir du roman celà doit être très intéressant.
    Merci Wal pour ton billet !

    RépondreSupprimer
  2. Le livre est violent... Et oui, c'est à souhaiter que les prisons ne soient pas à l'image de cette histoire :$

    RépondreSupprimer
  3. Il faut absolument que je le relise.
    Je n'arrête pas d'avoir de nouveaux coups de coeur, et bien si aujourd'hui on me demande quel livre j'ai préféré entre tous, c'est sans aucun doute celui-là !
    Il m'a marqué à vie je pense...

    RépondreSupprimer
  4. je suis (très ) en retard, comme d'hab !! en fait ça faisait un moment qu'il était dans ma PAL. Je l'ai lu cet hiver. Quelle claque ! j'ai pleuré pour Marianne, car malgré sa violence, elle est en fait très fragile. Comme Dup', je pense que ce bouquin est mon gros coup de cœur. Il m'a marqué pour toujours. Après ce genre de lecture, j'ai fait une cure d'heroîc fantasy. J'avais vraiment besoin de m'enlever toutes ces images violentes de ma tête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je te comprends :)
      Je vois que ce roman continue de faire des "ravages" tant il est magistral !
      Merci de ton passage Pat
      Biz

      Supprimer
  5. je viens de le lire et j'ai beaucoup aimé aussi! c'est vrai qu'il est magistral!

    RépondreSupprimer