jeudi 1 juillet 2010

Retour à Rédemption de Patrick Graham

Avocat d'affaires, Peter Shepard a tout pour être heureux : la fortune, une femme belle et aimante, deux petites filles irrésistibles. Pourtant, certains jours, l'angoisse l'étreint à tel point qu'il doit aller s'asseoir sur un banc dans un parc. Toujours le même banc, toujours la même angoisse. Shepard redoute le pire : le big one, ce tremblement de terre dont tout le monde sait qu'il finira par engloutir San Fransisco.
Et le pire advient. Mais ce n'est pas la terre qui a tremblé, c'est le passé qui a ouvert une brèche sous ses pieds et l'a plongé en enfer, dévorant sa famille et le laissant avec l'obligation de se souvenir qu'il y a vingt ans, six enfants s'étaient fait une promesse dans un cachot, afin de repousser les ténèbres.
Une promesse qu'il a trahie.
Il est temps pour lui de retourner à Redemption.



Mon avis (qui date du 02 mai !!!):

Ce matin, en me levant, j'ai fait un pacte avec moi-même... 
Je me suis jurée que je finirais Retour à Rédemption avant le soir...
Plus question de devoir le refermer pour dormir, pour bosser, pour partir faire les courses, étendre une lessive.... Non, pas moyen de laisser la "vraie vie du dehors" m'arracher à ses pages !

Ce bouquin est énorme (je sais, ma copine Dup l'a déjà dit !  )
C'est un truc de fou ! On se fait embarquer dès les premières lignes et on a plus envie de le poser, ou alors on ne fait que penser à eux: les "Enfants Perdus" de Rédemption...

Rédemption est un "camp de redressement" pour ados meurtriers, voleurs, violeurs, violents, bref, pour jeunes racailles de tous poils et toutes provenances que le Révérend Esterman, tout de blanc vêtu, s'est juré de remettre dans le droit chemin et de purifier...

Mais l'histoire ne commence pas à Rédemption... On commence avec Peter Shepard, brillant avocat père de 2 petites jumelles, marié à une belle femme... on sent qu'il a un truc qui le taraude mais à part ça, on se dit qu'il a vie pas dégueu le type !!!

Puis très vite, l'histoire devient particulièrement horrible... ça vous prend les tripes et ça vous retourne à l'intérieur tellement c'est hard...

Les horreurs du présent font resurgir le passé de Peter...

Son passé quand il était amoureux de Wendy, en cavale avec elle puis au centre de Rédemption où ils ont intégré la bande des Enfants Perdus avec qui ils ont noué de forts liens d'amitiés et fait un pacte......

Les chapitres alternent alors entre le passé et le présent...
On fait connaissance avec la bande des Enfants Perdus et on s'attache à eux... Oh oui on s'attache à ces gosses écorchés vifs que la vie semble ne jamais plus vouloir épargner... On est avec eux au milieu des détenus de Rédemption, on s'assoit avec eux sur les planches au milieu des orties où ils se réunissent en secret pour fumer des branches de sureau, on tremble avec eux lorsque....
non, faut pas que j'en dise plus ! ce serait risquer de trop en dévoiler !
On comprend alors mieux ce présent que le passé a fini par rattraper...
Les interrogations et les mystères se lèvent et se dévoilent au fil des pages, révélant des atrocités de pire en pire !  Shocked
Et il y a ce pacte... Quel est-il ? Que sont devenus tous ces gamins ?

Patrick Graham nous signe ici, à mon avis, le meilleur de ses 3 romans !
C'est du grand, du très grand thriller ! Un épouvantable road-movie, haletant et angoissant, difficile à refermer !
Comme du King à ses débuts !

C'est sans la moindre hésitation que je vous recommande cette petite merveille !
 

3 commentaires:

  1. La copine Dup plussoie!!!

    ENORMISSIME! Du grand, du très grand Graham!!!

    RépondreSupprimer
  2. Il va falloir que je me décide à découvrir ça un de ces jours! :)

    RépondreSupprimer
  3. mais qu'est ce que tu attends Phooka !!!
    tu sais où t'adresser si tu veux qu'on te le prête hein ?

    RépondreSupprimer